• Un anniversaire pas comme les autres !

    Je n'y croyais pas et malgré tout nous y sommes ! 

     
    Je me souviens encore de notre toute première rencontre chez cette dame qui t' a fait naître... Tu étais si petite et déjà avec tellement de soucis de santé :(
    Je savais donc qu'avoir un petit chien comme toi aurait changer notre vie, pas autant qu'aujourd'hui mais je savais pertinemment que tu ferais partie de notre famille, et que nous donnerions tout ce qui est en notre possible pour t'aider à avoir une vie remplie d'amour. Tu as toujours eu ce caractère bien trempé, ce petite truc que j'aime chez toi et qui me fait sourire...

    Aujourd'hui tu fêtes tes neuf ans, je suis tellement heureuse de t'avoir auprès de moi que j'en ai les larmes aux yeux.
    En septembre 2018, cette vilaine maladie que tu as depuis toute petite à commencé à se réveiller, nous avons alors commencé un petit traitement pour t'aider à vider tes poumons qui étaient rempli d'eau. Elle nous a ensuite laissé quelques mois de répit pour de nouveau nous taquiner le matin du réveillons de noël, le jour ou j'ai réellement cru te perdre, je m'en souviens comme si c'était hier et j'ai mal...
    Un anniversaire pas comme les autres !Une vraie descente aux enfers commence !
    Je te vois encore sur mes genoux dans la voiture, me regarder sans savoir ce qui se passé réellement car tu cherchais tant bien que mal de l'air pour respirer. Ce regard de détresse m'a brisé le cœur et je peux t'assurer mon Amour que papa et moi n'avions qu'une hâte arriver à la clinique à temps, pour pouvoir avoir une chance de te sauver.
    Docteur Serres me dit alors qu'il doit te garder pour la nuit et que a quelques minutes près tu n'étais plus parmi nous et là je m'effondre d'avantage... Il m'est impossible de te laisser une nuit, dans un endroit que tu ne connais pas, ou tu  ne connais personne, seule, dans un box avec cette vilaine maladie...
    Une journée et une soirée interminable à être scotché au téléphone pour avoir de tes nouvelles. C'est long et j’angoisse...
    Je reçois vers 20h une photo que les infirmière ont prise de toi entre deux bouffées d'oxygène, je te vois encore si triste, mais tu es au moins entre de bonnes mains.
    7h00 le 25 décembre, le téléphone sonne, juste une sonnerie avant que je m’empresse de répondre, Le docteur Serres...
    Il m' annonce que tu as passé une bonne nuit et que je devais venir te donner à manger, la seule condition pour que tu puisses sortir était que tu manges un peu de ta gamelle, car aussi gourmande sois-tu, tu n'as absolument pas voulu de ce que le docteur t'a proposé... C'est tout toi, un trait de ton caractère si particulier pour me faire payer de t'avoir laisser seule et je comprend... Pardon mon bébé !
    Fragile et fatiguée mais en vie, nous te ramenions à la maison, et je remercie infiniment le docteur d'avoir fait tout ce qu'il a fait pour toi et pour nous !

    Depuis nous avons fait plusieurs aller retour à la clinique ou tu as une nouvelle fois étais hospitalisée la journée complète du 31, tu n'aimes pas les réveillons je pense... Aujourd'hui j'en rigole un peu mais je n'en menais pas large ce jour la...
    Je te vois mal, tu ne manges plus, ce n'est pas toi, je vois cette difficulté que tu as de nouveau a respirer, je décide alors d'entrer en communication avec toi par le biais de Christelle tout en filant à la clinique. C'est dur, mais je dois savoir si tu as envie de te battre ou si tu souhaites en finir avec cette terrible maladie.
    Je me suis interdit de te laisser souffrir, c'est impossible !
    A ma grande surprise et j'avoue pour mon plus grand bonheur, tu as choisi de te battre et ce sont tes mots :
    "Tu sais à quel point mon amour est grand pour toi, que nous avons vécu des périples ensemble et que nous savons ce que c’est que de garder l’espoir, l’espoir est un mot magique car avec l’espoir on peut tout combattre. Je suis fatiguée mais je peux encore supporter. J’ai encore envie de profiter. "
    La je m’effondre une nouvelle fois, car je sais que cela va être dur psychologiquement mais j'accepte ! Le jeu en vaut largement la chandelle, ensemble nous  allons nous battre et repousser cette vilaine échéance. J'ai eu beaucoup de mal à y croire, mais je voyais les efforts que tu faisais chaque jour pour t'accrocher à la vie, Maëden t'a accompagné et passé le plus clair de son temps à tes cotés, tu as été bien entouré et nous y sommes arrivés !
    Aujourd'hui, nous sommes ensemble réuni chez mémé pour souffler ta neuvième bougie, comme elle est belle cette bougie, elle a la couleur de la victoire, comme je l'aime !
    J'ai cru en toi, en tes paroles et ensemble nous y sommes arrivés ! Ce n'est pas tous les jours faciles mais tu es là !
    Tu es un petit bout de chien attachant, et je t'aime énormément ma Weite, je te remercie de m'avoir fait connaitre cette magnifique race a laquelle tu appartiens, Ce caractère du cavalier et son amour inconditionnel.
    Depuis fin Janvier la maladie ce fait doucement oublier, même si encore bien présente, Docteur Serres à trouvé le juste traitement et je l'en remercie du fond du cœur. Tu prends chaque jours avec plaisir tes médicaments, tu les réclames même parfois et c'est juste drôle de te voir comme ça. Nous mettons tout en oeuvre pour t'aider à affronter les terribles chaleurs du moment et nous y parvenons avec succès, je croise les doigts pour que cela dur. Là encore tu es une petite chienne facile qui accepte beaucoup de chose.
    Merci pour cette force que tu me procures chaque jours, merci pour cet Amour, merci pour ton courage, merci d'être ce petit bout de chien qui me fait avancer dans la vie.
     
    Merci de te battre avec courage. 
     
    Joyeux Anniversaire ma Nina <3
     

     
    Je t'aime ma Nina, et je me battrai autant qu'il le faut et de toutes mes forces pour t'aider à avancer, je te le promet !
     
    Je remercierais jamais assez le Docteur Serres d'avoir mis tout en oeuvre pour sauver notre Nina.
    Je remercie aussi les infirmières qui se sont occupé d'elle durant ses hospitalisations, Anne et Gwendoline qui sont a l’accueil et qui ont toujours un petit mot gentil pour nous...
     
    Je remercie notre amie Laurence d'avoir était aux premières loges et de nous avoir soutenue tant bien que mal durant toutes ses péripéties.
     
    Je remercie mon petit mari d'avoir fait ce qu'il pouvait pour arriver a temps à la clinique et par dessous tout je remercie ma Nina d’être aussi courageuse et de se battre aussi fort que possible pour continuer un bout de chemin parmi nous.
     
     
     MERCI POUR TOUT, MERCI LA VIE
     
     
    Hope <3
     
     
     Un anniversaire pas comme les autres !
     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :